Bach Collegium Paris (fr)

Bach Collegium Paris (fr)

Bach Collegium Paris

Podcast des enregistrements du Bach Collegium Paris - Paris, France. Le Bach Collegium Paris, fondé en 2009, est un ensemble baroque choral et orchestral, en résidence à l’Institut Historique Allemand de Paris. Son répertoire est dédié à Bach, Telemann et à leurs contemporains, qu’il s’attache à faire mieux connaître du public. Il se donne pour objectif d’explorer de nouvelles perspectives de compréhension et de représentation de la musique allemande des XVIIe et XVIIIe siècles, en s'appuyant sur la recherche historique et l'étude du processus créatif, et compte ainsi apporter une voix fraîche et originale à la scène de la musique ancienne à Paris. Il bénéficie pour ce faire de la compétence et de l'expérience en matière de direction de chœur et d'orchestre de Patrizia Metzler, spécialiste de la musique de J.-S. Bach, à laquelle elle a consacré sa thèse de doctorat aux États-Unis. Plus d'informations disponibles sur le site internet www.bachcollegiumparis.org.

Kategorier: Musikk

Hør på den siste episoden:

Enregistrement public du concert inaugural du Bach Collegium Paris le vendredi 9 juillet 2010 à 20h30 en la Basilique Sainte-Clotilde (Paris 7e). Patrizia METZLER, directeur musical. Chiara SKERATH, soprano. Antoine LE ROUX, contre-ténor. David TRICOU, ténor. Émilien HAMEL, baryton. BACH Jean-Sébastien (1685-1750) Cantate BWV 147 “Herz und Mund und Tat und Leben” “Jesus bleibet meine Freude” (choral final) J.-S. Bach écrivit la cantate 147 pour célébrer la fête de la Visitation de la Vierge Marie, et la première exécution de la pièce date de sa première année à la Thomaskirche de Leipzig, le 2 juillet 1723. Il avait composé en 1716, lors de son séjour à Weimar, une pièce du même nom, comportant six mouvements : elle devait y être jouée à l’occasion du quatrième dimanche de l’Avent. Les révisions apportées à l’œuvre pour son exécution à Leipzig inclurent des citations conséquentes tirées du Cantique de Marie — le Magnificat de l’Évangile selon Luc (1, 46-56) —, lui permettant ainsi de remplir les conditions liturgiques de la fête de la Visitation. Le texte de l’œuvre originelle de Weimar fut composé par le librettiste Salomon Franck, et bien qu’il ne fût pas inapproprié pour la fête de la Visitation, Bach choisit d’étendre l’œuvre de six à dix mouvements, afin de satisfaire à la totalité des obligations liturgiques en vigueur à Leipzig. Les mouvements additionnels comptaient trois récitatifs et le mouvement conclusif de la première section, et le mouvement final de l’œuvre fut également remplacé par une autre strophe du texte du choral de Martin Jahn. ... poursuivez votre lecture en consultant la page complète du programme : http://www.bachcollegiumparis.org/repertoire/bach-cantate-bwv-147 © Tous droits réservés Bach Collegium Paris - Paris, France

Tidligere episoder

  • 10 - BACH Jean-Sébastien (1685-1750) > Cantate BWV 147 “Herz und Mund und Tat und Leben” > “Jesus bleibet meine Freude” (choral final) 
    Fri, 9 Jul 2010
  • 9 - BUXTEHUDE Dietrich (1637-1707) > Cantate BuxWV 75 “Membra Jesu nostri patientis sanctissima” > IV. Ad latus – 2. “Surge, amica mea” 
    Sat, 19 Mar 2011
  • 8 - BACH Jean-Sébastien (1685-1750) > Cantate BWV 4 “Christ Lag in Todesbanden” 
    Sat, 31 Mar 2012
  • 7 - BACH Jean-Sébastien (1685-1750) > Cantate BWV 140 “Wachet auf, ruft uns die Stimme” 
    Sat, 12 Oct 2013
  • 6 - BACH Jean-Sébastien (1685-1750) > Cantate BWV 78 “Jesu, der du meine Seele” 
    Sat, 12 Oct 2013
Vis flere episoder

Flere norgesiske musikk-podcaster

Flere internasjonale musikk-podcaster

Velge podcast kategori